Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 19:10

Bonjour chers lecteurs (trices),

 

Merci de suivre les publications et surtout n'oubliez pas qu'un petit commentaire fait toujours plaisir et aide à savoir qu'on est sur le bon chemin !

 

CHAPITRE 4 : La Capitaine du Sans-Rivage !

 

Ciny s'était retrouvée seule dans la montagne après la disparition subite d'Alinaë. Lorsqu'elle voulu faire demi-tour, elle entendit des gravas tomber tout près, puis de vagues chuchotements. Elle aurait pu faire la sourde oreille, retourner auprès des autres... Mais toute fragile et timide qu'elle paraissait, telle n'était pas sa façon d'être. Elle enclencha son arme et suivit le chemin des éboulis.

 

À la taverne, Alinaë décida de partir aussitôt rejoindre sa sœur, tous danger était écarté à présent et mis à part débusquer le sombre usurpateur, plus rien ne les retenait ici. Méllia était discrètement remontée sans prononcer un mot. Le port le plus proche était au nord-ouest à deux jours de cheval. Le BaronCrapo décida qu'il fallait partir au plus vite, organiser un voyage de plusieurs mois n'était pas une mince affaire.

 

L'aubergiste et quelques mineurs saluèrent cette aide providentielle. Ils ne sont pas près d'oublié la jeune mage qui par sa simplicité les a bien étonné.

 

« _ Baron, il était comment le fameux érudit des hautes plaines ?

 

_ Hum... En fait on pas vu les hautes plaines en question... Quand à l'homme, je dirais des plus obscure... Qu'en penses-tu Vigillia ?

 

_ Ce n'était pas un homme intéressant...

 

_ Non c'est bien ça !

 

_ Tu me dis pas tout... Baron... »

 

Méllia raillait souvent quand on ne lui racontait pas tout. Bien sur, elle finissait par savoir, question de temps. Après quelques heures de routes plutôt silencieuse, ils décidèrent de faire une halte, la nuit n'allait plus tarder. Chacun se fit son petit coin douillet. Un petit feu, un peu de nourriture...

 

« _ Méllia, vas me chercher des fioles je te pris.

 

_ C'est Ali qui s'en occupe d'habitude !

 

_ Elle n'est pas là, et ça me chauffe beaucoup...

 

_ Demande à Vigillia, elle aimera sans doute !

 

_ Aimez quoi ? » Dit-elle alors qu'il avait ôté sa chemise.

 

Dans le dos du Baron se trouvait le même tatouage que Méllia, en plus gros, avec quelques différences, d'autres symboles formant un troisième cercle. À la lueur du feu Vigillia s'aperçut de la rougeur de celui-ci. Elle s'approcha, passa la main dessus, réflexe acquis à son ancien travail. Il n'était pas seulement en relief...

 

« _ C'est... Vivant ?

 

_ Haha ! En quelque sorte...

 

_ Tu n'avais pas ce tatouage l'autre fois...

 

_ Il est toujours là, mais pas toujours visible...

 

_ Peux-tu m'expliquer ?

 

_ Regardes... »

 

Méllia arriva avec une petite boite en bois, la posa au sol tandis que le Baron s'allongeait sur le flanc. Vigillia vit lorsqu'elle fut ouverte, son contenu : Des petites fioles pleines, d'autres vides, une aiguille, des cotons. La jeune fille saisit alors l'aiguille.

 

Grimpant une pente ardue, Ciny avait repéré ses cibles. Elle avançait à couvert, se débrouillant pour les contourner et les prendre de côté. Une voix de femme se fit entendre...

 

« _ Ne tirez pas s'il vous plait ! Nous n'avons pas d'armes et notre compagnon est blessé ! Si vous nous aidez nous vous récompenserons. Nous sommes les...

 

_ Vindicatrices ?

 

_ Oui ! Vous nous connaissez ?

 

_ On va dire ça... »

 

Elle baissa son arme. Ces gens là n'étaient pas un danger. Elle s'approcha de leur planque. Derrière le rocher où ils avaient élu domicile en attendant des secours, se trouvait un homme bedonnant allongé, fiévreux et une femme agenouillée auprès de lui, épongeant comme elle pouvait un front dégoulinant.

 

« _ Venez, le jour il n'y a pas de danger, il y a deux chevaux plus bas, je vous ramène au village. »

 

Les deux femmes portèrent le blessé, Ciny les aida dans les passages plus compliqués. Arrivé au camp dévasté, les fausses Vindicatrices ne purent s'empêcher d'avoir une pensée pour toutes leurs compagnes mortes cette tragique nuit. Une fois le corps de l'homme attelé, Ciny trouva utile de mettre les choses au clair. Elle retroussa un peu son vêtement pour laissez apparaître sur son bras son tatouage...

 

« _ Vous voyez cette marque ? Elle indique que je suis une Vindicatrice. Je sais que vous avez usurpé vos identités et que vous arnaquez depuis des mois nombres de gens ! Le vrais BaronCrapo, vous allez très vite le rencontrer. »

 

Les deux jeunes femmes sentirent le vent tourner un peu plus... Elles se regardèrent et lors d'un moment d'inattention assommèrent leur geôlière. Une fois Ciny chargée sur le second canasson et désarmée, elles prirent le chemin contournant le village.

 

Alinaë arriva trop tard, lorsqu'elle vit que les chevaux n'étaient plus là, elle comprit qu'un souci était arrivé. Dans cette montagne le peu de route existant ne laissait pas de doute, il n'y avait qu'un seul autre chemin possible... Le vieux allait avoir de la visite... Elle poussa sa monture au maximum, ce type là n'avait rien d'un enfant de cœur, qui sait ce qui pourrait arriver. La nuit était tombée...

 

Vigillia était intriguée, elle regardait avec beaucoup d'attention Méllia qui transperçait un point précis au centre du tatouage. Du sang coulait, goutte par goutte. Les fioles contenaient très peu et après deux petits récipients remplis, le tatouage disparut...

 

« _ Alors c'est juste du sang ?

 

_ Pas seulement... En étudiant la magie d'Ensulsis, j'ai découvert une magie basée sur l'écriture et les symboles. M'en servant comme base j'ai extrapolé et créé un sort qui nous a aidé à vaincre Chaos il y a 10 ans.

 

_ Comment juste ton sang a-t-il...

 

_ Mon sang parcourt lentement ce tatouage, il est lié au sortilège, il s'emplit de lui.

 

_ Mais à quoi sert-il ?

 

_ Il est le lien entre moi et toutes les Vindicatrices. Une fois qu'on le boit, si on est sincère, une marque apparaît sur le corps. Si une des nôtres est en danger dans un certain périmètre, la marque chauffe. Cela nous a surtout permis de lier tout le monde avec un autre sort soignant tout le monde pendant une bataille ! La marque disparaît lorsqu'on ne souhaites plus être lié.

 

_ Et pourquoi le tien disparaît ?

 

_ Héhé, je crois qu'il se recharge... Veux-tu être une Vindicatrice Vigillia ? »

 

Le Baron se tenait debout devant elle, lui tendant un flacon...

 

Tadaaaaaaaa ! Merci d'avoir lu. Il se passe peu de chose dans ce début de chapitre, ça va venir rassurez-vous.

 

Les choix du jour :

 

1 – Vigillia prend le flacon

 

2 – Ciny reprend conscience...

Partager cet article

Repost 0
Publié par la-baroncrapo-compagnie - dans Textes BaronCrapo en Ensulsis
commenter cet article

commentaires

Cindy 11/02/2014 23:04


Owiiiii Ciny reprend conscience (c'est fou je dois toujours relire ce prénom parce que je lis "Cindy" à chaque fois xD) !!!


 


Moi non plus je l'aime pas Vigillia, bouh bouh bouh !

Cerise 10/02/2014 17:46


*ronchonne* moi z'aime pas Vigilla...z'ai décidé qu'elle etait mézante...


 


Donc Ciny reprend consience et bravo pour ce beau début de chapitre quoi que tu en dise^^

Lil'art 09/02/2014 19:30


Ciny reprend conscience!

:)

Moi j'aime ce début de chapitre :)

Présentation

  • : La BaronCrapo compagnie
  • La BaronCrapo compagnie
  • : Espace Créatif
  • Contact

Sites Et Blogs Amis