Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 22:58

Merci à tout le monde !! L'aventure continue dans ce troisième chapitre...

 

Chapitre 3 : Le Secret de Vigillia

 

 

L'auberge du camps était vétuste, mal entretenu. Les visiteurs semblaient bien rare tant la région ne valorisait pas son tourisme. Le BaronCrapo interpella l'aubergiste pour se renseigner sur l'érudit. Il eut très vite les renseignement et on lui conseilla de ne s'y rendre que le lendemain, il faut éviter de voyager en montagne la nuit, c'est dangereux...

 

« _ Même les mineurs ne sortent plus la nuit !

 

_ À quoi est-ce dû ? Ils sont pourtant réputé pour leur courage ?

 

_ Ces derniers mois on ne compte plus les agressions, un ours géant dit-on ! Mais personne ne l'a vraiment vu. Les battus n'ont rien données... Mais n'ayez crainte nous n'auront bientôt plus ce problème.

 

_ L'hiver est encore bien loin...

 

_ Certes messire, mais nous avons loué, pour une petite fortune, un corps d'élite ! De bien belles femmes du reste...

 

_ Vous m'intriguez aubergiste...

 

_ Les mineurs ont mandaté pas moins que le BaronCrapo et ses Vindicatrices ! J'vais pas vous mentir ça nous a couté bien cher, j'ai même du mettre dans la cagnotte.

 

_ Oh, pas moins que ça... Et sont-ils efficaces ?

 

_ Pour sûr, ils sont célèbre ! Deux jours qu'ils sont là-haut, ils vont plus tarder à revenir.

 

_ Je l'espère pour eux... Combien de lit avez-vous de disponible ?

 

_ 3 chambres doubles, les autres sont insalubre et me servent d'entrepôt.

 

_ Nous allons prendre les trois ! »

 

La nuit était tombée. L'aubergiste avait préparer un copieux dîner. Tout le monde au village cultive son carré de terre, il y a grande abondance en légume. Seule Vigillia afficha son mécontentement de l'absence de viande. Tout le monde alla se couché tôt...

 

Au petit matin il fût décidé de se séparer en deux groupes, le premier partant à le recherche de l'érudit, le second chargé de repérer les escrocs. Le Baron pensait qu'ils devaient ne pas être trop loin, cherchant le moyen de tromper les villageois affin de récolter la récompense. Il partit avec Vigillia qui s'était montrée assez insistante pour le suivre et rencontrer l'érudit, prétextant qu'elle était là pour ça.

 

Méllia avait demandé à rester à l'auberge, elle ne se sentait pas d'attaque et préférait se reposer. Il s'agissait de repérage, il n'était pas utile d'y aller à trois. Alinaë et Ciny, au soleil de midi, après une matinée sans pause à suivre la piste, entendirent des hennissements. Elles descendirent de leur chevaux, et continuèrent à pied, en dehors du sentier. Restant bien à couvert, elles avancèrent prudemment.

 

« _ Derrière ce rocher... Pas un bruit...

 

_ Oui... C'est étrange... Il n'y pas de garde...

 

_ Ce n'est qu'une bande d'usurpateurs, ils ne sont pas entraîné.

 

_ Possible... »

 

Bien à l'abri des regards, elles commencèrent à repérer un peu les lieux. Ciny, eut une étrange impression et sortit de sa cachette. Alinaë furieuse lui fit signe de revenir se cacher.

 

« _ C'est inutile... Il n'y a plus personne ici... Plus personne de vivant... »

 

Alinaë s'approcha à son tour et comprit la stupeur de sa sœur. Après les chevaux attaché au même arbre, un campement de fortune, dévasté, plusieurs corps gisaient là couvert de sang et parfois démembrés. Elles se rendirent sur place, ce n'était pas la première fois qu'elles voyaient un tel massacre. Les charognards avaient débuté leur œuvre, elles observèrent un peu tout mais il fallait penser aussi aux corps, elles ne pouvait pas les laisser ainsi. Elles prirent une grande respiration et les mirent ensemble. Du bois, de l'herbe sèche... Alinaë alluma une torche et mit le feu.

 

Le feu prit très vite, elle restèrent quelques instants, priant, se souvenant d'un bien pire moment où c'est les gens de leur village, qu'elles durent voir partir en cendre... De ce qu'elles ont pu voir, la bête qui les a massacré était un ours bien plus grand que la moyenne, avec une force et une rapidité prodigieuse. Des combats il y en a eu. Sept corps, que des femmes, il manque donc au moins leur chef pour concorder avec les informations recueillies jusqu'à présent. Elle fouillèrent un peu partout, et finirent par découvrir des traces de pas et de sang, deux fuyards en direction de la montagne.

 

« _ On vas devoir laisser les chevaux ici, ça monte trop pour eux.

 

_ Ali, tu penses qu'on les retrouvera vivant ?

 

_ Je l'espère, on est quand même venu pour leur mettre nous même une raclée.

 

_ Tu ne penses pas qu'on devrait le prévenir avant de monter ? »

 

Vigillia était restée très silencieuse durant tout le voyage. La cabane de l'érudit était très éloignée du village, il n'y avait pas vraiment de chemin menant là bas. La cabane se trouvait sur un plateau, à flan de montagne, il fallait passer par un chemin de 50 cm de large sur près d'un kilomètre pour y parvenir. Une fois franchit, le Baron s'arrêta...

 

« _ Depuis qu'on est arrivé au village, tu es bien plus silencieuse que d'habitude, ai-je quelque chose à savoir avant de rentrer dans cette bicoque ? »

 

Vigillia, surprise, ne su trop que répondre. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il se rende compte que quoi que ce soit. Elle n'avait plus le choix, il devait savoir...

 

La suite au prochain épisode ! Comme vous le remarquez les incidences des votes que vous faites ne seront plus forcément immédiat.

 

1 – Alinaë et Ciny suivent la piste des fuyards

2 – Elles vont faire leur rapport au Baron avant de faire d'la merde.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par la-baroncrapo-compagnie - dans Textes BaronCrapo en Ensulsis
commenter cet article

commentaires

Lil'art 14/12/2013 22:51


Bon, pour une fois, je ne vais pas être raisonnable... Elles suivent la piste... u.u

cerise 09/12/2013 18:46


bhaaa...nan mais ca prendrais trop de temps d'aller le prevenir donc...donc y faut continuer 8D

Présentation

  • : La BaronCrapo compagnie
  • La BaronCrapo compagnie
  • : Espace Créatif
  • Contact

Sites Et Blogs Amis